Etienne Cail : Détournements

Par : Philippe Cochinard | Durée : 2min 52sec | Chaîne : MairiExpo
Partager | Exporter | Notez
Né en 1991, Etienne Cail qui porte un patronyme bien connu des habitants de l’arrondissement et des usagers de la mairie située dans l’hôtel Cail expose ses œuvres pour la première fois à Paris. En effet, vous pourrez apprécier ses « Détournements » du 4 au 15 novembre prochain.
Etienne Cail vit et travaille à Lyon dans un vaste atelier qu’il a peint dans une première phase de création sous tous les angles. Depuis un long séjour en Chine, il détourne les œuvres de peinture classiques de ses maitres, ses illustres prédécesseurs, tels Delacroix ou Manet où il remplace les visages d’origine par des visages de Chinois.
Sa rencontre avec des artistes chinois contemporains renommés tels Yue Minjun (exposition remarquée il y a quelques mois à la fondation Cartier pour l’art contemporain), Shi Xinning et Zang Haiying fut une véritable révélation initiatique qui a fait évoluer son art dans un va et vient permanent entre orient et occident, qui s’exprime le plus souvent, en très grand format noir et blanc.